Mutuelle TNS - Complémentaire santé des professionnels non salariés (TNS)

 

 

:: La réforme du 100% santé ::

 

Garanties - Devis gratuit - Rappel téléphonique

 

A compter du 1er janvier 2020, le "100% santé" également appelé "Reste à charge 0" ou "RAC 0" améliore l'accès aux soins des professionnels indépendants pour l'optique, les actes prothétiques et l'audioprothèse.

Les professionnels concernés par le 100% santé

Le "Reste à charge zéro" (RAC 0) concerne tous les non salariés inscrits au régime de sécurité sociale des indépendants bénéficiaires d'une complémentaire santé responsable et solidaire,  de la CMU-C  ou de l'ACS

 

A noter : La mutuelle des TNS  continuera à vous proposer d'autres formules à côté du panier 100% santé.

Il vous sera ainsi possible de choisir les équipements (lunettes de vue, prothèses dentaires ou aides auditives) que vous voulez hors du panier de soins 100% santé.

Dans ce cas, une partie du prix pourra rester à votre charge en fonction du contrat individuel que vous aurez choisi auprès de la mutuelle.

 

Un "100% santé" pour les lunettes

Les nouveaux contrats responsables et solidaires couvriront le montant des lunettes conformément au décret paru au Journal officiel le 12 janvier 2019.

Ainsi une paire de lunettes composée d'une monture et de verres simples unifocaux à prix libres sera remboursée au maximum à 420 euros, lorsque la correction est comprise entre -6.00 et 6.00 dioptries.

Pour les corrections plus fortes avec verres unifocaux ou certains verres multifocaux ou progressifs, le remboursement est limité à 700 euros.

Enfin, en cas de nécessité, des verres multifocaux ou progressifs dont le montant passe à 800 €uros apporteront une correction encore plus importante,

Dans tous les cas, le prix de la monture seule sera limité à 100 euros mais le patient restera libre de choisir un modèle plus cher.

Ce décret prévoit un renouvèlement de la monture et des verres "par période de deux ans".

 

Un "reste à charge 0" pour les lunettes (suite)

En cas d'évolution de la vue ou pour les enfants de moins de seize ans, un renouvèlement anticipé reste possible.

Un décret publié au journal officiel du 12 janvier 2019 détaille notamment les tarifs à respecter.

 

Une évolution des  tarifs dentaires

Rappel : Les tarifs du secteur dentaire ont été négociés dans le cadre de la convention dentaire conclue le 21 juin 2018 pour une durée de cinq ans.

L'application de cette réforme à l'ensemble du panier de soins dentaire s'est traduite depuis le 1er avril 2019, par l'instauration de nouveaux plafonds de tarifs.

Par ailleurs la convention dentaire prévoit que la pose d'une couronne en céramique coutera au maximum 530 euros en 2019, puis 500 euros à compter du 1er janvier 2020.

 

Des prothèses auditives moins onéreuses

De nouveaux tarifs ont été établi depuis le 28 novembre 2018 pour trois ans.

Ainsi le prix limite de vente de certaines aides auditives de classe 1 ont été fixés à 1.300 euros à compter du 1er janvier 2019, 1.100 euros au 1er janvier 2020 puis 950 euros au 1er janvier 2021.

L'objectif en la matière est de passer d'un reste à charge moyen de 1.700 euros en 2018 pour deux prothèses auditives à 1.300 euros en 2019, 800 euros en 2020 et au final, un reste à charge nul en 2021.

Le patient devrait bénéficier dès 2019 de 200 euros de frais de moins par oreille et de 250 euros en moins en 2020.

Pour les aides auditives dites de classe 2, le remboursement maximal sera de 1.700 euros par oreille tous les quatre ans

  

 

Mutuelle TNS

Protection des données personnelles

Organisme assureur : Mutuelle des assurés sociaux

SIREN 329 678 205